Bourgogne - Millésime 2014 vins blancs

Yonne - Chablis

Le millésime 2014 s’annonce très bon en Bourgogne, en qualité comme en quantité, même si l’année fut compliquée, les saisons arrivant un peu dans le désordre.



Chablis vignoble
Chablis vignoble

Le millésime 2014

Un millésime qui a tout d'un grand, qui s'annonce comme très bon avec des volumes bien présent.  Après une nouvelle année météo surprenante, dont le printemps fut estival, parfois même très chaud, qui à l’absence du vent, gênait la floraison des parcelles les plus précoces, engendrant une perte de récolte. Ensuite un été pluvieux avec des allures d'automne. Mais un mois de septembre fidèle à sa réputation, a pleinement joué son rôle avec un temps chaud et sec. Il fallait être patient pour vendanger, et laisser le temps à l’acidité de s’amenuiser naturellement, ce qui a permis de vendanger des grappes de raisins bien mûres, particulièrement belles et saines.
Les premiers constats sur ce nouveau millésime sont très prometteurs : le volume est là, même s’il est parfois en dessous des espérances. Les vignerons sont rassurés après un millésime 2013 déficitaire en quantité. Les raisins récolter honorent déjà de belles promesses. Les vins en devenir se montrent équilibrés, affichant à la fois fraicheur et richesse avec des couleurs intenses. Les nez sont francs et expriment la pureté typique des grands crus de chablis.  Quant aux volumes définitifs, ils seront connus ici début 2015. Globalement 2014 est annoncée comme une année excellente pour les vins blancs en Bourgogne. Leur caractère ciselé et précis présagent d’un beau potentiel de garde.
 

La Bourgogne est le berceau du chardonnay, cépage blanc le plus cultivé dans le monde.

Chablis Grands crus

Chablis ouvre la porte d’or de la Bourgogne viticole, implanté sur les coteaux qui bordent la vallée du Serein. Il sétend sur 6 800 hectares, dont aujourd’hui 4 700 hectares de vignes sont en production. Situé dans une région vallonnée dont les sommets sont très souvent boisés. Son terroir résulte d’une délimitation de l’Institut National des appellations Contrôlées, qui a défini quatre appellations différentes : Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Cru, Chablis Grand Cru : une pyramide dont le sommet est le Grand Cru reconnu le 13 janvier 1938.
La moyenne de sa production annuelle est d'environ de 250 000 hectolitres, ce qui fait de Chablis le plus important producteur en vins blancs de la Bourgogne. Les vins sont issus d’un seul cépage, le chardonnay, qui trouve dans les sols chablisiens matière à une grande finesse d’expression. Le sol caillouteux, argilo-calcaire, appartient géologiquement au  jurassique et le kimméridgien est l’étage le plus représenté. C’est une terre de prédilection pour le chardonnay. http://www.chais-et-vignes.com/Bourgogne-Les-vins-blancs_a275.html Les 4 saisons sont bien marquées : les hivers sont rigoureux, les printemps gélifs, les étés sont chauds et les automnes offrent des conditions de maturité optimale pour le raisin.
Le Chablis Grand Cru se trouve sur la commune de Chablis et sur la rive droite du Serein (petite rivière qui arrose et traverse le paysage), au nord-est de la cité, entre 100 et 250 mètres d’altitude. Excellente exposition au soleil. Ces Grands Crus se déclinent successivement sur la partie haute de la vallée du Serein : Bougros au nord-ouest, Preuses, Vaudésir, Grenouilles, Valmur, Les Clos et Blanchot au sud-est. Les 4 saisons sont bien marquées par des hivers rigoureux, des printemps gélifs, les étés sont chauds et les automnes offrent des conditions de maturité optimale pour le raisin.
L’appellation Chablis  Grand Cru est unique mais elle se répartit en 7 Climats, inscrits sur l’étiquette, à la personnalité affirmée, mais nuancée, où le Chardonnay réussit de merveilleuses variations sur un même thème : Blanchot, Bougros, Les  Clos, Grenouilles, Les Preuses, Valmur et Vaudésir

Chablis vignoble
Chablis vignoble

Les Caractères des vins de Chablis

Les vins de Chablis reflètent les terroirs qui les ont produit, leur apportant une extraordinaire minéralité, une finesse aromatique remarquable et une incroyable limpidité. Or-vert pur, une robe haute couture. Avec l’âge, elle évolue vers le jaune clair. Car ce vin est de belle garde (10 à 15 ans, parfois plus). Au nez, les arômes minéraux (silex, pierre à fusil) sont intenses. Ils offrent toutefois leur place au tilleul, aux fruits secs, au miel discret, à l’amande. Le mousseron apporte une touche de forte typicité. Au palais, l’équilibre parfait entre l’acidité et le gras, le vif et le sec : tout le charme d’un vin inimitable et de source authentique. Le plus beau joyau de la couronne des Chablis, riche en nuances selon les Climats.
Petit Chablis : 713 hectares, est récolté majoritairement sur les plateaux situés à la périphérie du vignoble. (Rendement : 60Hl/Ha)
Chablis : 3 126 hectares,  est produit sur les coteaux exposés au Nord et à l’Est et sur les plateaux (Rendement : 60Hl/Ha)
Chablis premier Cru : 762 hectares, comprend 40 climats et se répartissent sur les rives droites et gauches du serein. Sur les coteaux exposés au Sud Ouest et Sud Est. (Rendement 58Hl/Ha)
Chablis grand cru : 106 hectares, est récolté exclusivement sur les coteaux en rive droite du serein face à l’agglomération, sept climats partagent cette appellation. Ils sont exposés majoritairement au Sud Ouest. (Rendement 54 Hl/Ha).





L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Lundi 29 Juin 2015
Adelin Pâques
Lu 793 fois

Médoc | Libourne | Graves | Bourgogne | Rhône | V.Blancs | Le Cellier | Classements | Régional | Vigne et Vin | Domaines | Presse | Librairie | Archives | Confidences


Infos XML
Reportages et chroniques au sujet du vin, la vigne, les châteaux et domaines. Informations et presse sur l'actualité des régions viticoles, appellations, vendanges, dégustations et classements. Avis et suggestions d'orientation dans la selection des vins.