Château Coufran

Appellation Haut-Médoc

Cru Bourgeois
Région: Bordeaux
Sous-région: Médoc
Propriétaire: Marie Cécile Miailhe-Vicaire et Eric Miailhe
Qualifié souvent comme le «Pomerol du Médoc».



Château Coufran
Château Coufran

Historique

L'acquisition du Château COUFRAN remonte à 1924. Ce fut un remploi de dommage de guerre (14-18) provenant de la famille de Madame Louis Miailhe. A cette époque-là, les Miailhe étaient connus comme courtiers en vin ; le premier à entrer dans cette profession fut Elie, nommé Courtier Royal par lettre patente en 1793 (source bibliothèque départementale). Le bureau de courtage du même nom ne vit seulement le jour qu’en 1818 (source familiale). Des générations successives exercèrent cette profession sans discontinuité. Jean Miailhe fut le dernier à vivre de cette activité qu’il arrêta en 1970.
Le premier membre de la famille Miailhe à devenir viticulteur dans le milieu du 19ème siècle fut Frédéric (Château Siran) par un hasard de sa vie privée : son mariage. Plus tard, pendant les grandes crises viticoles des années 1920 à 1950, ses deux fils Louis et Edouard complétèrent leur activité de courtier en investissant dans d’autres crus médocains. Depuis la récente vente de Pichon Contesse par May Eliane de Lencquesaing (fille d’Edouard), le dernier viticulteur de cette branche familiale est son neveu Edouard Miailhe à Siran. Pour les descendants de Louis, seul son fils Jean est resté dans la viticulture à Coufran puis à Verdignan. Dans le courant des années 80, ses deux enfants Marie-Cécile Vicaire et Eric Miailhe ont pris le relais

Vignoble - Terroir - Elevage

Château Coufran est situé sur la commune de Saint-Seurin-de-Cadourne, en bordure de l'estuaire de la Gironde, au nord de Saint-Estèphe dans la partie Haut-Médoc. Son vignoble de 76 hectares, s'étend sur des belles terres de graves très variées, tout en  bénéficiant de l'influence de l'estuaire, qui agit comme un puissant régulateur thermique pour des récoltes saines. Son encépagement comprend: 85% en Merlot et 15% en Cabernet-Sauvignon. L’âge moyen des vignes est d’environ 45 ans. De la culture de la vigne à l’élevage du vin, traversant les saisons, les travaux sont fait dans le respect de la tradition et de l’environnement. Dont l'objectif est d’optimiser la qualité des raisins et de récolter à maturité une vendange saine. 
La vinification se fait selon la méthode traditionnelle Bordelaise, remontages, pigeage, délestage… en cuves inox thermorégulées.  La durée de macération est déterminée en fonction des caractéristiques de chaque millésime et surtout du type de vin recherché. Avant la fermentation alcoolique, on utilise la méthode des saignées qui inverse le rapport jus/peau et permet d’obtenir des vins naturellement plus concentrés et colorés.  L'élevage se fait pendant 12 mois en barriques de chêne français, dont 25% de bois neuf. La production annuelle du 1er vin est d'environ de 35 000 caisses, soit 420 000 bouteilles. La commercialisation s'écoule via le négoce de Bordeaux pour l’export, avec des zones réservées pour la France et la Belgiques. 
Propriétaires: Marie-Cécile Miailhe-Vicaire et son frère Eric Miailhe.
Oenologue : Jacques et Eric Boissenot.
Château Coufran
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Tél : 0 5 56 59 31 02
Fax : 05.56.59.72.39.
contact@chateau-coufran.com

Le Vin

Le Pomerol du Médoc 

En 1924, château Coufran était un vin très cabernet sauvignon, quasiment invendable pendant les grandes crises. Louis Miailhe décida alors de tout replanter en merlot. Cette originalité fut préservée ; l’assemblage des derniers millésimes est toujours autour de 85 % merlot. Le journaliste qui a un jour qualifié Coufran de «Pomerol du Médoc» en a peut-être donné la meilleure définition. Qualifie souvent de "Pomerol du Médoc" étant donné son pourcentage unique en Merlot (85 %).  Etonnant par son gras, rond et souple à la dégustation, sa finale est longue et persistante. Les vieux Merlots de ce cru lui confèrent une aptitude certaine au vieillissement.  
De belle couleur sombre et intense. Nez expressif et fruité, marqué par des notes délicates de pruneau. Le boisé discret et bien fondu laisse la place au vin. La bouche puissante et opulente sans mollesse est le reflet de raisins saisis à point à la récolte. L’attaque est charnue et ample, elle est suivie par une structure de tanins d’une grande maturité qui ont gardés force et complexité.

http://www.chateau-coufran.com/ http://www.chateau-coufran.com/



Retour Chais-et-Vignes
Retour Chais-et-Vignes




L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Dimanche 9 Janvier 2011
Adelin Pâques
Lu 1796 fois

Médoc | Libourne | Graves | Bourgogne | Rhône | V.Blancs | Le Cellier | Classements | Régional | Vigne et Vin | Domaines | Presse | Librairie | Archives | Confidences


Infos XML
Reportages et chroniques au sujet du vin, la vigne, les châteaux et domaines. Informations et presse sur l'actualité des régions viticoles, appellations, vendanges, dégustations et classements. Avis et suggestions d'orientation dans la selection des vins.