Château Lascombes

Appellation Margaux

Classement : 2e Cru Classé 1855
Région: Bordeaux
Sous-région: Médoc
Second Vin : Chevalier de Lascombes
Propriétaire: Mutuelle d'Assurances du Corps de Santé Français



Lascombes château
Lascombes château

Historique

Le plus ancien propriétaire connu est le chevalier de Lascombes, né en 1625, qui lègue son nom au château. A cette époque, le domaine de Lascombes était réuni avec la maison de Durfort-Duras. Les comtes de Durfort étaient des grands propriétaires fonciers sur toute la Guyenne, dont un autre second cru, Durfort Vivens. Au XVIIIè siècle, le domaine passe ensuite aux mains de Jean-François de Lascombes, conseiller au Parlement de Bordeaux. A travers de différentes familles, château Lascombes revient à Melle Hue, qui est la propriétaire lors du classement de 1855. En 1867, le Bâtonnier Chaix d'Est Ange devient le nouveau propriétaire, le château lui doit son architecture actuelle. Au décès de Chaix d'Est Ange le vignoble c'est totalement morcelé et grapillé par les châeaux voisins. Dans les années 1920 il appartient à la famille Ginestet. C'est surtout avec la venue d'Alexis Lichine en 1952, que le château reprend un second souffle. Homme de communication et de persuation, il restructure entièrement le château et rénove les installations viticoles. Suite à une gestion exemplaire, il hisse Lacombes au sommet de sa réputation mondiale.
En 1971 il vend le domaine au brasseur anglais Bass-Charrington, déjà propriétaire de la maison de négoce Alexis Lichinne et Cie. Ni les investissements importants rendant vignoble et cuvier en parfait état, ni la gestion avec bonne volonté soignant vinification et élevage, n’ont su remédier au recul de Chateau Lascombes, du à son manque d’expression, au point de retomber dans le lot des retardataires. Vendu en exclusivité par la maison Lichine jusqu’en 1988 et prenant fin avec les vendanges de 1989 il y avait à nouveau l’offre et la demande, qui déterminait la valeur de ce cru en redorant ainsi un peu son blason.

Lascombes chai barriques
Lascombes chai barriques

La Renaissance

Dès son rachat en avril 2001, au groupe anglais Bass, Dominique Befve, nouveau directeur générale du domaine (ancien directeur technique des châteaux Lafite Rothschild et Duhart-Milon, ensuite du château l’Evangile) énonce l’objectif de Colony Capital: "tout sera fait pour rendre ce cru au plus haut niveau de son rang et de le mener dans le top des super grands". Avec les conseils d’Alain Reynaud (Ch. Croix de Gay) et de Gerard Perse (Ch.Pavie et Monbousquet) tout à alors été mis en oeuvre par une équipe dynamique et très motivée, mais aussi avec passion et expérience se donnant les moyens de leurs embitions. C’est ainsi que 60.000 pieds ont été remplacés, 12 hectares de vignes replantés suivant la structure du sol dans le but d’amèliorer le rapport terroir/cépages. L’infrastructure du cuvier à été modifié avec adaptation des cuves par rapport aux parcelles. Une gestion très rigoureuse dans le vignoble comme au chai et un rendement tablé sur 35 hl/ha permettant de tester la nouvelle définition parcellaire. Le résultat ne c’est pas fait attendre, un défit réussit en un minimum de temps, car actuellement ce cru à gravé les échellons jusqu’au top. Une référence pour son appellation, faisant largement honneur à son rang de second cru classé en 1855, Château Lascombes à retrouvé sa renommé mondiale datant grace à l’énérgie et le savoir faire de sa nouvelle équipe, qui à su respecter les valeurs traditionnelles en accomodant des nouvelles techniques.
Vendu et Acquis en juillet 2011 par la Mutuelle d'Assurances du Corps de Santé Français (MACSF). En savoir plus ► cliquez ici

Lascombes accueil
Lascombes accueil

Vignoble - Terroir

Depuis 2001, avec la prise en main du domaine par Dominique Befve, le vignoble s'est accrue de 25 hectares. La mutuelle règne désormais sur un domaine de118 ha, l'une des plus belles propriétés du Médoc, surplombé de son édifice de style anglo-baroque. Le vignoble est assez morcellé, ce qui l’avantage d’une belle diversité de terroirs situés dans les meilleurs parcelles de son appellation. Iimplanté sur des sols argilo-calcaires, des graves et graves argileuses. Une étude pédologique a été entrepris parcelle par parcelle. Les résultats ont conduit à une restructuration du vignoble, dans le but d'obtenir une parfaite adéquation entre les sols, les sous-sols, les cépages et les portes-greffes. L’âge moyen des vignes est de 35 ans et composé d’un encépagement de 50% de merlot, 45% de cabernet sauvignon et 5% de petit verdot, taillé en guyot double. Son palissage a été rehaussé afin d’obtenir un plus grand ensoleillement, permettant ainsi une meilleure maturation du fruit. Les vendanges vertes sont fais à la main. Dominique Befve, Directeur général, partant du principe logique “c’est de la qualité du raisin que dépend la qualité du vin”.. Il apporte les plus grands soins aux vignes, tout au long de l’année, avec des méthodes culturales traditionnelles. Effeuillage des deux côtés et éclaircissage favorisent la maturation de raisin, lui offrant une surface plus aèrée et une meilleure exposition au soleil. Les vendanges sont entièrement manuelles.

Lascombes cuvier
Lascombes cuvier

Vinification - Elevage

En 2002, le cuvier est entièrement restructuré sur quatre niveaux, dont un réservé aux cuves enterrées, toutes thermorégulées et dont huit cuves sont désormais en chêne français. Deux niveaux ont été rajoutés pour permettre de traiter les vendanges par gravité, évitant ainsi les pompages. Les volumes ont été modifiés afin de correspondre au parcellaire. Le cheminement du raisin est fait en cagettes par assenceur à l’étage supérieur et trier sur deux lignes de réception par une trentaine de trieurs. Puis il est déposé sur des tables vibrantes perforées où il est trié avant et après éraflage. Un passage sur une seconde table permet d’éliminer toutes les pédicelles et résiduelles. Ensuite, le raisin légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid (éjection de la neige carbonique au fur et à mesure que la vendange glisse dans les cuves). Cette face préfermentaire dure une huitaine de jours à une température avoisinant les 5°C et exige une surveillance constante. Ce procédé permet d’obtenir une couleur plus intense, plus stable avec une meuilleure complexité aromatique. La fermentation alcoolique est opéré à une température de 28°, accompagnée par de légers remontages et suivi d’une dégustation quotidienne pour en déterminer la durée optimale de cuvaison. La fermentation malolactique ce fait en barriques de chêne, dont 80% de bois neuf, à une température de 21° C. Pour éviter le bâtonnage (suspendre les lies) et les risques d'oxydation, le vin est élevé sur lies pendant quatre mois, dans des barriques disposées sur des tins "oxoline", qui permettent leur rotation régulière pour garder les lies en suspension.  L’autolyse des levures contribue à augmenter le gras et l’équilibre des tanins. Vient alors le moment délicat et capitale de l’assemblage. Opération qui va déterminer définitivement le carractère et la qualité du vin, par un choix varié fait dans l’offre des différentes cuvaisons par apport de la diversité de son terroir. L’élavge se poursuit dans des barriques en chêne neuves à 80% pendant dix-huit à vingt mois et soustiré à l’air comprimé tous les trois mois. Avant la mise en bouteilles on procède à un collage traditionnel au blanc d’oeuf. D'abord admirer la beauté et l’élégance de son corps,avant de déguster son tendre velouté qui vous charme le palais par la finesse et la complexité de ses arômes, avec lesquels il s’exprime mieux que le plus beau vocabulaire vinicole.

Lascombes Karine Barbier réception
Lascombes Karine Barbier réception

Le VIN

Château Lascombes est un vin concentré, puissant, tannique, qui a besoin d'une attende de 5 à 6 ans afin de pouvoir s'exprimer pleinement. C'est un vin de longue garde pouvant dépasser 20 à 25 ans  Depuis 2001, avec la venue de Dominique Befve, le vin a fait un énorme progrès. Toujours bien charpenté, mais avec des tanins plus ronds, plus d'élégance et de finesse. Harmonieux à maturité, fin et délicat, il se situe  maintenant parmi les meilleurs de l’appellation, mais s'exprime toujours avec plus de volume et de corps que le Margaux traditionnel. Le second vin, Chevalier de Lascombes, plus fruité et plus souple doit être bu dans les six à 8 ans après sa mise en bouteille et selon la réussite du millésime.
 
Les chais se visitent sur rendez-vous. Des guides vous y acceuillent en plusieurs langues. La demeure de Château Lascombes peut également être mise à disposition, sur réservation, pour des réunions, des séminaires ou des séjoirs. Sur demande, des menus dégustation peuvent être composés.
Voir la géolocalisation ► château Lacombes

Karine Barbier  - intendante
1, Cours de Verdun, BP4 – 33460 Margaux (France)
Tél.visites : 00 33 (0) 557 88 97 43
Fax visites: 00 33 (0) 557 88 33 28
Tél. réceptions et séminaires: 00 33 (5) 557 88 97 47
Fax réceptions et séminaires: 00 33 (5) 557 88 35 06

 


Lascombes  ch G R
  • Lascombes  ch G R
  • Lascombes Chateau
  • Lascombes cuvier haut off GR
  • Lascombes chai barriques off G
  • Lascombes réception off G

Cliquez sur les photos pour les ouvrir. Ensuite, cliquez une 2è fois dans la grande fenêtre pour la fixer à sa réelle grandeur.

Retour Chais-et-Vignes
Retour Chais-et-Vignes




L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Samedi 10 Septembre 2005
Adelin Pâques
Lu 1920 fois

Médoc | Libourne | Graves | Bourgogne | Rhône | V.Blancs | Le Cellier | Classements | Régional | Vigne et Vin | Domaines | Presse | Librairie | Archives | Confidences


Infos XML
Reportages et chroniques au sujet du vin, la vigne, les châteaux et domaines. Informations et presse sur l'actualité des régions viticoles, appellations, vendanges, dégustations et classements. Avis et suggestions d'orientation dans la selection des vins.