Côte-Rôtie

Rhône Septentrionale

C'est sur la rive droite du Rhône que nous visiterons le plus septentrional des vignobles rhodaniens. Le plus extraordinaire aussi par la verticalité de ses côteaux disposés en terrasses, dont la culture n'est souvent possible qu'à la main. Nul part ailleurs on ne comprend mieux que le vin et la vigne sont une affaire d'homme, de foi et de volonté.



Terroir et Vignoble

La Côte Rôtie se présente en face de Vienne. Vienne "la belle", celle de l'époque romaine avec son Temple d'Auguste et de Livie et son théâtre romain. Aussi "Vienne la Sainte" avec l'église Saint-André-le-Bas dont le cloître résonne chaque année sous les accords d'un festival de musique sacrée.
C'est à 37 kilomètres au sud de Lyon et à sept kilomètres au sud de Vienne, que les côteaux de Côte-Rôtie s'étendent sur les communes d'Ampuis, Tupin-Semons et Saint-Cyr-sur-Rhône. Son sol repose sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte blonde au sud, d’argile et oxyde de fer en Côte brune au nord. Côte Rôtie a été consacré A.O.C. locale par décret d'origine le 18 octobre 1940.  Il s'agit d'un des crus les plus prestigieux de la vallée du Rhône, situé à l'extrémité septentrionale de la vallée et bénéficie d'une orientation sud-sud/est.
Son vignoble d'une superficie de 234 hectares est implanté sur les pentes abruptes jusqu'à 300 m. d'altitude, plaqué sur les derniers contreforts du Massif Central dominant la rive droite du Rhône. Les terrains sont étagés en terrasses, sur des coteaux à très forte pente jusqu'à 65 %.  L'encépagement est eon encépagementSon encépagementexclusivement en Syrah et doit être supérieur ou égale à 80%. La présence du cépage accessoir, Viognier, est acceptée dans la limite d'une proportion de 20 % des pieds. Conduit en gobelet sur échalas, dont l'originalité de la taille, associant trois ceps, sur trois échalas, en pyramide, monte la silhouette de la vigne et donne à celle-ci comme un air de noblesse.
Il se divise en deux secteurs, appelés: "Côte blonde" et "Côte brune", marqué par le ruisseau le Renard au centre du village d'Ampuis  ( Selon la légende le seigneur Maugiron qui possédait la Côte-Rôtie, avait partagé son domaine pour doter ses deux filles lors de leur mariage. L'une était blonde comme les blés et l'autre était brune comme le jais). La différence de nom et de couleur, parfaitement discernable, est lié au substrat géologique. Terrasses granitiques très escarpées couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte blonde, d’argile et oxyde de fer en Côte brune. 
 Ces deux secteurs étant d'une  D'uD' nature géologique différente, influence le carractère des vins qui en proviennent. La Côte brune  où le sol est un mélange de micaschiste et de gneiss donne des vins denses, très colorés (presque noirs), tanniques, puissants et  et sont généralement réputés pour vieillir plus facilement que ceux de la Côte blonde. La Côte blonde, avec un sol plus granitique  plus granitiqueproduit des vins plus aromatiques, plus parfumés avec plus de rondeur et de souplesse.

Le Vin

La Côte Rôtie ne produit que des vins rouges, dont la production annuelle est de ­± 8600 hl et un rendement de base de 40 hl/ha. Ces vins rouges sont obtenus par de longue macération. Il est autorisé d’adjoindre pendant la cuvaison un pourcentage maximum de raisins blancs de viognier. Son titre alcoométrique doit être de 10,5% vol minimum et de 13% vol maximum. Son potentiel de garde est de 5 à 20 ans suivant le millésime. Certains lieux-dits sont réputés et leur nom peut-être indiqué sur l'étiquette : La Landonne, La Turque, en Côte Brune, La Mouline, La Taquière en Côte Blonde. Dans son style traditionnel, c'est un vin dense et élégant, d’une noblesse et d’une finesse comparable aux grands vins de Bourgogne. Un nez intense et parfumé de cassis et de bacon, avec des touches de violette, une légère vivacité en bouche et des tanins délicats donnent un équilibre complexe à ce vin d’exception. Dans sa jeunesse, (12 à 16 mois suivant la mise en bouteille) la bouche est vive et stricte, oscillant entre fruit rouge (framboise, cassis) et l’olive noire. Le vin connaît souvent une phase d’austérité plus ou moins longue entre 2 et 5 ans d’âge, qui nécessite une aération énergique avant le service. Évolue vers une gamme complexe dans un registre très minéral, encre de chine, graphite, accompagné de quelques nuances animales (civette, musc). Particulièrement recommandé pour les viandes rouges et le gibier à plume.
L'assemblage de Côte Brune et Côte Blonde,  donne un vin rouge délicat au bouquet pénétrant de framboise et de violette. Elégant, fin, très long en bouche, il a du corps et de la sève. Il se présente sous une robe grenat foncé et accompagne fort bien les viandes ainsi que le petit gibier. Ce grand vin est surtout celui du filet de Boeuf, de la bécasse, les fromages de chèvre et tous fromages doux.

Ampuis Chateau G
  • Ampuis Chateau G
  • Condrieu Dom.Vernay G
  • Côte Rôtie domaine Jamet G
  • Ampuis Condrieu G
  • Ampuis vignes château
Cliquez sur les photos pour les ouvrir. Ensuite, cliquez une 2è fois dans la grande fenêtre pour la fixer à sa réelle grandeur





L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. 



Mercredi 31 Août 2011
Adelin Pâques
Lu 849 fois

Médoc | Libourne | Graves | Bourgogne | Rhône | V.Blancs | Le Cellier | Classements | Régional | Vigne et Vin | Domaines | Presse | Librairie | Archives | Confidences


Infos XML
Reportages et chroniques au sujet du vin, la vigne, les châteaux et domaines. Informations et presse sur l'actualité des régions viticoles, appellations, vendanges, dégustations et classements. Avis et suggestions d'orientation dans la selection des vins.