Château Monbrison

Appellation Margaux

Cru Bourgeois Supérieur 2003
Région: Bordeaux
Sous-région: Médoc
Second Vin: Bouquet de Monbrison
Propriétaire: Laurent Vonderheyden Exploitant
Dégustation récommandée ♥



Historique

Le domaine de Monbrison, dont l'origine remonte au XVIIe siècle, s'est constitué à la suite d'un partage de famille du château Desmirail, Margaux  3e Cru Classé 1855. En 1818, il devient la propriété de Paul George Conqueré de Monbrison, pour la somme de 75.000 francs et qui lui donne son nom. Mais le domaine est vendu en 1848 par ses fils Jacques-Edouard et Jean-Henry Dominique, au notaire Isidore Feuillebois. Ensuite en 1866 c'est Gustave Chaix d’Est-Ange qui devient le nouveau acquéreur, également propriétaire du château Lascombes. A son décès en 1887, ses héritiers le cèdent au négociant Jean Clanis. C'est finalement en 1921, que la fille de M.Clanis vend le domaine à Robert Meacham Davis. Puis en 1940, étant citoyen américain, Robert M. Davis fut contraint par les troupes occupantes, à quitter le territoire sous les 15 jours. C'est alors sa plus jeune fille, Elizabeth, qui reprend les rênes de Monbrison et rachète les parts de ses soeurs dans l'exploitation. Cette Dame aux cheveux blancs et au caractère optimiste, mariée à Christian Vonderheyden jusqu’à leur séparation en 1972, reste une figure attachée et présente à Monbrison. En 1976, son 2ème fils, Jean-Luc Vonderheyden prend la relève, jusqu'en 1992. En pleîn succès, il disparait tragiquement emporté par une leucémie. Depuis lors, son 3ème fils, Laurent, qui dirigeait sa propre entreprise aux Etat-Unis, gère la propriété familiale. Ce dernier a 4 enfants, l'avenir est donc assuré !

Le vignoble

Le château est une jolie demeure romantique, dont la partie centrale date du XVIIe siècle. Le vignoble, implanté autour du château d'un seul tenant est situé sur le plateau de Poujeaux, point culminant de la croupe d'Arsac. Il jouxte les châteaux Le Tertre et d'Angludet sur une face et Giscours de l’autre. Il est longé par le chemin vicinal reliant Arsac à Macau. Le sol est constitué de très belles graves profondes. Suite de fortes gelées de 1956, il est entièrement replanté en 1963. Sa superficie a doublé au cours des dix dernières années. Il comprend actuellement 13 hectares, avec un encépagement: 50 % de cabernet sauvignon, 30 % de merlot noir, 15 % cabernet franc et 5 % de petit verdot. Cet ancien domaine des Conqueré de Monbrison, dont la réputation de ses vins remonte au XVIIe siècle, appartient à la famille de Bruno et Laurent Vonderheyden depuis 1921, par leur mère Elizabeth Meacham Davis.

Le vin - Fiche technique


Le vin est d'une exceptionnelle finesse avec des arômes de cèdre. Raffiné, élégant avec un somptueux bouquet et des saveurs fruitées étonnament riches. Un margaux de pure race avec beaucoup d'intensité. et de rondeur, souvent en tête du peleton. Avec les millésimes 2005 à 2009, d'une parfaite régularité, Laurent Vonderheyden montre ici son savoir-faire, avec son superbe plateau de vignes, exploité avec grands soins. Vivement conseillé à déguster ♥

Voir le cellier ► Les Maitres Achats

Superficie: 21ha (13 ha. ch.Monbrison + 7 ha ch.Cordet) 
Densité de plantation: 7500 pieds/ha
Age moyen du vignoble: 45 années
Débourgeonnages et Effeuillages manuels
Production moyenne annuelle: 128000 Bouteilles
Encépagement: cabernet sauvignon 50 %, merlot noir 30 %, cabernet franc 15 %, petit verdot 5 %
Terroir: graves profondes
Vendanges manuelles en cagettes - Double tri
Contrôle des températures: automatique
Extractions raisonnées
Durée de cuvaison: 21 jours
Elevage: 18 mois en barriques de chêne français, bois neuf 50 % 
Type de vente:  bouteilles 100 %
Commercialisation: négoce 100 %
Exportation: Asie, Europe
Vin : Monbrison et Bouquet de Monbrison
Marque rattachée : Château Cordet 

Château Monbrison 33460 Arsac
Mme E. M. Davis et Fils Propriètaires
Administrateur : Laurent Vonderheyden
Tél: 05 56 58 80 04
Fax: 05 56 58 85 33 
Visite sur rendez-vous 
Exploitant: Laurent Vonderheyden
 
contact@chateaumonbrison.com
.chateaumonbrison

Caractéristiques du millésime 2010 - Le producteur vous informe.

Comme un air de Paradis.
Suite ite à un hiver plutôt froid, le débourrement de la vigne fût tardif. Tout au long du cycle végétatif nous avons pu constater un déficit hydrique (l’année la moins pluvieuse depuis près de 30 ans) dû à des périodes ensoleillées, chaudes et des nuits fraiches qui ont provoqué plusieurs phénoménes. Une perturbation légère de la floraison surtout sur merlot, aboutissant à du millerandage et à une production de précurseurs d’arômes et de polyphénols importante au cours de la croissance du raisin.
Les conditions climatiques de l’année ont permis d’avoir un raisin sain et mur. Tout à été mis en œuvre pour optimiser ce potentiel incroyable, dédoublage, épamprage, effeuillage précoce, vendange verte,…Jours après jours nous avions du mal à réaliser que ce millésime serait peut être meilleur que 2009. Au moment de la récolte tout était réuni : du fruit, des composés phénoliques riches et extractibles, de l’acidité, des raisins sains et un merveilleux temps Comme un air de Paradis.
Au fil de la vinification on découvrait à quel point ce millésime serait très grand pour longtemps. Vignoble 13Ha20 sur graves 
Lutte Raisonnée - Vendange Manuelles en cagettes - Sélection parcellaire - Elevage 18 mois en barriques 100% chênes français.
Vignoble: 13 Ha 20 sur graves - Lutte raisonnée
Vendange: Manuelles en cagettes - Sélection parcellaire
Vins: Château Monbrison - Bouquet de Monbrison
Elevage: 18 mois en barriques 100 % chênes français
Laurent VONDERHEYDEN propriétair eexploitant - Grégory BRUN responsable technique oenologue.

Caractéristiques du millésime 2012 - Le producteur vous informe.

« Il fallait en 2012 être attentif et réactif »
Les conditions climatiques du printemps ont été particulièrement difficiles avec des périodes froides et surtout humides. Après deux millésimes plutôt secs voila le retour d’un climat océanique marqué. Une observation quotidienne du vignoble nous a permis de mettre en place des stratégies de protection et d’alimentation précise pour favoriser un bon équilibre des vignes et un très bon état sanitaire.
Tous les stades phénologiques de la vigne ont été languissants et relativement hétérogènes cette année. Un millésime ou les travaux en vert ont joué un rôle déterminant dans la qualité finale. Pendant l’été un stress hydrique c’est installé avec une remontée des températures nettes sur la dernière quinzainede juillet. Ces conditions nous ont permis de souffler un peu tout en accentuant les travaux en vert pour limiter l’hétérogénéité de la vigne. La véraison et la maturité se sont étalées dans le temps dans ce contexte seul la patience a porté ces fruits.
Les quelques pluies de septembre ont amélioré la maturité phénologique des raisins et des stratégies de récoltes par cépages se sont imposées pour obtenir une qualité optimale. Des vendanges à la carte étalée du 27 septembre au 16 octobre nous on permit d’obtenir des raisins de qualité. La vinification dans un nouveau cuvier a facilité la sélection parcellaire pour exprimer au mieux le potentiel de chaque terroir de la propriété.
Sans aucun doute une année éprouvante mais après tous les efforts consentis au vignoble que de belles choses
dans nos chais au fil de la vinification. « Un millésime ou le cabernet sauvignon a encore ; par son niveau qualitatif permit un très joli vin avec beaucoup de finesse ».
Vignoble: 13 Ha 20 sur graves - Lutte Raisonnée
Vendange: Manuelles en cagettes - Sélection parcellaire
Vins: Château Monbrison - Bouquet de Monbrison
Elevage: 18 mois en barriques 100 % chênes français
Laurent VONDERHEYDEN propriétair eexploitant - Grégory BRUN responsable technique    oenologue

Caractéristiques du millésime 2013 - Le producteur vous informe.

Courage : ardeur, bravoure, audace, énergie, force. 
Voila comment définir ce millésime « le courage ».  Ce cycle végétatif fut si particulier en commençant par un hiver des plus pluvieux. La  vigne  après  un  débourrement  relativement  homogène  a  pris  énormément  de  retard  avec  des  conditions 
climatiques printanières défavorables ou la pluie et le froid dominaient. Les stratégies de protection et d’alimentation du vignoble ont joué un rôle primordial dans l’évolution du cycle végétatif.  
La floraison de ce millésime restera exceptionnelle avec des températures très froides qui ont bouleversé son bon déroulement. Déjà à ce stade le volume de récolte était affecté, il ne nous restait plus qu’à optimiser toutes les étapes suivantes pour amener ses raisins jusqu’à la récolte. 

L’été avec un mois de juillet très chaud et sans pluies nous donnait enfin de l’espoir. La vigne se retrouver dans des conditions favorables pour rattraper son retard, les travaux en vert étaient bousculés l’épamprage, l’effeuillage, le relevage, il fallait être réactif pour tout enchainer. Malgré tout cela la vigne avait encore beaucoup de retard, la véraison et la maturité ont été très perturbées. Début septembre nos prévisions pour la récolte se situaient vers mi-octobre, mais des conditions climatiques défavorables encore une fois nous ont obligées à ramasser plus tôt pour optimiser la qualité des raisins.  

Notre force à mon Monbrison, la vendange parcellaire nous a permis de sélectionner les raisins en fonction de leur  évolution  phénologique  et  sanitaire.    Des  vendanges  ou  le  tri  a  occupé  une  place  très  importante  pour augmenter la qualité des raisins à l’intérieur du cuvier.  Après tout le courage, l’énergie et la force de toute l’équipe au cours de l’année ce millésime a pu naître dans de bonnes conditions au sein du cuvier. 
Après  tous  ces  épisodes  défavorables  quelle  surprise  au  moment  de  l’assemblage  de  découvrir  un  millésime 
avec de la finesse et du fruit, un vin où sans aucun doute le plaisir sera au rendez-vous.
Laurent VONDERHEYDEN propriétaire exploitant - Grégory BRUN responsable technique oenologue  

Monbrison  Domaine Vignes
  • Monbrison  Domaine Vignes
  • Monbrison Vig.Trav
  • Monbrison Entrée
  • Monbrison châtaeau APG 1
  • Monbrison chai
Cliquez sur les photos pour les ouvrir. Ensuite cliquez une 2è fois dans la grande fenêtre pour les positionner à la réelle gandeur

Château Monbrison - Les dates clés de son histoire

1921 :  Acquisition du château par Robert Davis.
1939 : Arrachage de la vigne.
1940 : Elisabeth, fille cadette de Robert Davis,  gère et exploite la propriété.
1963 : Replantation de la vigne par Elisabeth Davis.
1974 : Toute la récolte est mise en bouteille à la propriété.
1976-1992 : Exploitation de la propriété par Jean-Luc Vonderheyden.
1978 : Agrandissement du chai à barriques.
1981 : 50% des barriques sont renouvelées chaque année.
1986 : Mobrison est précurseur dans la vendange en vert.
1987 : Construction d'un nouveau cuvier de vinivication et réception de vendange. 
1992 : Laurent Vonderheyden gère et exploite la propriété.
2011 - 2012 : L'outil de production est entièrement restauré.
 

Monbrison Allée G
  • Monbrison Allée G
  • Monbrison chai Barriques SG
  • Monbrison chat entrée G
  • Monbrison vigne allée G
  • Monbrison Chateau G
Cliquez sur les photos pour les ouvrir. Ensuite, cliquez une 2è fois dans la grande fenêtre pour la fixer à sa réelle grandeur

Retour Chais-et-Vignes
Retour Chais-et-Vignes




L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Mercredi 16 Février 2011
Adelin Pâques
Lu 5434 fois

Médoc | Libourne | Graves | Bourgogne | Rhône | V.Blancs | Le Cellier | Classements | Régional | Vigne et Vin | Domaines | Presse | Librairie | Archives | Confidences