Les Côtes-du-Rhône

Appellation Controlée

Depuis Vienne jusqu'en Avignon, toutes les régions que traverse le Rhône possèdent un dénominateur commun: le vin. Depuis des versants abrupts aux plaines caillouteuses chauffées à vif par le soleil, la région des Côtes-du-Rhône produit des vins délicieux au charme incomparable à l'élégance et au goût raffinés, généreux au bouquet somptueux.



things10.mp3 Things10.mp3  (1.55 Mo)

Deux fois millénaire, le vignoble des Côtes-du-Rhône produit essentiellement des vins rouges d'appellation d'origine contrôlée. Si les vins rouges constituent l'essentiel de la production de l'appellation, les vins blancs et rosés méritent largement le détour. Sa configuration en fait l'un des plus étendus et des plus diversifiés de France. Un univers changeant qui s'enroule et se déroule autour d'un axe fluide: Le Rhône, fleuve de fertilité, charriant alluvions et cultures, cailloux et histoire. Du nord au sud, il arbore une palette de terroirs, qui se traduit par une gamme de vins exceptionnelle, riche et variée. Il suffit de longer le fleuve pour découvrir la multiplicité de chemins qui s'offre au voyageur. L'éventail des paysages et sa magnifique mosaïque d'une étonnante diversité de sols, de climats, de cépage et, bien sûr, le vignoble omniprésent accompagne le promeneur. 
Epousant les rives du Rhône, de Vienne jusqu'en Avignon, les Côtes-du-Rhône s'étirent du Nord au Sud sur 200 kilomètres et recouvrent 163 communes ayant droit à l'appellation  créée par le décret du 19 novembre 1937.  Il est le deuxième vignoble d'appellation d'origine controlée de France par le volume de sa production et s'étend sur six départements qui sont le Vaucluse, le Gard, la Drôme, l'Ardèche, le Rhône et la Loire.
Dans ce pays, la vigne reine envahit l'espace et rythme tous les moments de la vie. Elle couvre la plaine, prend d'assaut les collines, coule vers les vallées et se laisse glisser jusqu'au fleuve. Sa surface de production est de 73 000 hectares,  la production annuelle est en moyenne de 3,5 millions hectolitres (465 millions de bouteilles), soit un rendement moyen à l'hectare de ± 50 hectolitres et provient de 7000 exploitations, dont la superficie moyenne est de 10 hectares. Seules 2000 de ces exploitations sont des caves particulières, les autres sont regroupées en coopératives. Ses principaux cépages sont le Grenache (70%) puis la Syrah, Cinsault,  Carignan, Clairette, Mourvèdre, Bourboulenc. Leur harmonieux assemblage avec l'intervention de plants secondaires (Cournoise, Picpoul, Muscardin, Viognier) et leur adaptation à des sols variés accompagné de ce grand dénominateur commun le soleil, expliquent la qualité constante des vins d'une année à l'autre.
Une région riche de traditions mais aussi par la diversité de ses paysages et de ses vins, dont 13 cépages différents entrent parfois dans la composition d'un même cru. La production des Côtes-du Rhône est séduisante, les rouges peuvent être bus jeunes ou constituer des vins de garde. Les rosés ont une grande richesse aromatique, les blancs plus confidentiels, complètent cette gamme susceptible de répondre aux souhaits des consommateurs les plus exigeants. En raison de la variété de ses vins, il est possible de toujours trouver un Côte-du-Rhône pour chaque occasion: le blanc à l'apéritif ou avec les fruits de mer ou les volailles; le rosé pour les charcuteries, les repas campagnards et les poissons accomodés à la manière provençale; les rouges avec les viandes, les gibiers et les fromages.
En descendant le Rhône, c'est à sept kilomètres au sud de Vienne jusqu'à Valence, sur une bande très étroite de la rive droite que l'on rencontre le plus septentrional des vignobles rhodaniens, Côte-Rôtie, Condrieu, Châteu Grillet et puis Saint-Joseph. Le plus extraordinaire aussi par la verticalité de ses côteaux dont la culture n'est souvent possible qu'à la main.  Nul part ailleurs on ne comprend mieux que le vin et la vigne sont une affaire d'homme, de foi et de volonté. Vers Tain l'Hermitage, la vigne saute le fleuve: c'est le domaine des Hermitages et des Crozes-Hermitage. Plus bas, à la hauteur de Valence, se trouvent les vignobles de Cornas en rouge et Saint-Péray en blanc. Là s'arrête l'aire des Côtes-du-Rhône septentrionales.
Celle des Côtes-du-Rhône méridionales située plus au sud, s'étale plus largement.   Sur chaque berge est produite l'appellation régionale Côtes-du-Rhône. De ces vastes étendues émergent quelques notables: les Côteaux des Villages, les hauteurs de Gigondas et au nord d'Avignon, le plateau surélevé de Châteauneuf-du-Pape. Sur l'autre rive du Rhône, Tavel, le grand rosé de France et Lirac son voisin. Aire s'étendant sur 95 communes, dont 16 communes peuvent mentionner leur nom sur l'étiquette.
Si les Côtes-du-Rhône deviennent des vins à la mode, c'est que son élaboration correspond d'avantage sur les attentes des consommateurs. D'autre part les 163 communes ayant droit à l'appellation, produisent des types très différents de vins. Depuis des primeurs jusqu'aux grands puissants vins rouges de longue garde au bouquet de fraise, de framboise, d'aubépine ou de violette en passant par les blancs et rosés frais, un mélange exalté de fleurs et de fruits, leur éventail est large. Son vin a été defini comme le vin  des bons amis, le vin des bons moments. Franc et généreux, d'un abord facile, il laisse à chacun le soin et le plaisir de découvrir toutes ses richesses, étant en cela bien à l'image de la région qui le produit.
Millésimes exceptionnelles: 2009 - 2005  -  Millésimes g GGGGrandes années: 2006 - 2004 - 2003- 2001 - 2000 vvvvvv


v 








L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Mardi 30 Août 2011
Adelin Pâques
Lu 829 fois

Médoc | Libourne | Graves | Bourgogne | Rhône | V.Blancs | Le Cellier | Classements | Régional | Vigne et Vin | Domaines | Presse | Librairie | Archives | Confidences