Château Gloria

Appellation Saint-Julien

Région: Bordeaux
Sous-région: Médoc
Second Vin : Ch.Peymartin
Propriétaire:.Françoise Triaud-Martin



Historique

Henri Martin, homme hors du commun, homme de génie, une légende, fondateur du Chateau Gloria. Prononcer le nom de Henri Martin et la réponse sonne Gloria. A l’inverse, prononcer Gloria et Henri Martin s’ajoutte. Contrairement aux crus exceptionnels dont la célébrité remonte aux nuits des temps dans les quatres coins du monde, et pourtant sans connaitre leur propriétaire, Henri Martin et Gloria est un ensemble, synonyme de grande qualité et de finesse connu dans le monde entier alors que son histoire est toute récente. J’ai eu le grand privillège de pouvoir rencontrer Henri Martin, un homme de terrain, un homme de tallent, dynamique, infatigable conquérant et propagandiste qui à fait du vin à son image, généreux.
Trois siècles de Martin à Saint-Julien, laboureurs, maitres de chai, d’ailleurs Henri Martin est né à Gruaud-Larose ou son grand-père était maitre de chai. Le nom de Gloria est celui d'une parcelle cadastrale situé à Beychevelle, ou se trouvait la demeure fami-liale des Martin. C’est la que Henri Martin, tonnelier comme son père, fait sa première acquisition, 6000 pieds de vigne (6000 m2) à Saint-Julien au lieu dit Gloria en 1939, il avait 39 ans. C’est la première pièce qui va composer l’oeuvre de sa vie, Chateau Gloria. Une étiquette reconnue et appréciée dans le monde entier par tous les amateurs du vin et pourtant le plus jeune des châteaux du Médoc.

La succession - Le vignoble

Henri Martin nous à quitté en février 1991, c’est son gendre Jean-Louis Triaud, déjà à ses côtés depuis 1974 qui poursuit dans la même tradition et passion son oeuvre. Talentueux vigneron et remarquable gestionnaire, polyvalant comme son beau-père, il cumule les fonctions et la casquette change soit celle de vigneron pour celle de Président des Girondins.

Le vignoble couvre depuis les années 1970 une superficie de 44 hectares, constitué entièrement de terroirs de crus classés, que Henri Martin a négocié patiemment, rang par rang et parcelle par parcelle avec ses amis propriétaires. Il se répartit sur trois zones, au centre de Beychevelle, à l’ouest et au nord de l’appellation et à la limite de l’aire d’appellation Pauillac. L’ensemble est situé sur le terroir parmi le meilleur de l’appellation, avec un encépagement très classique de 65% en cabernet sauvignon, 25% de merlot, 5% de cabernet franc et 5% de petit verdot. Les pieds de vigne agés de 80 ans et d’autres à 30 ans, porte l’age moyen de la vigne autour de 45 ans. Un vignoble toujours soigneusement entretenu, taillé en guyot double et un rendement à l’hectare de 45 hl. pour une densité de plantation de 10 000 pieds à l’hectare. La production annuelle est de 50 000 hectolitres.

Modernisation - Le Vin

En 1991, Le chai fut entièrement restructuré et modernisé et c’est en l’an 2000 qu’un deuxième chai à barriques a été aménagé portant ainsi la capacité totale à 2000 barriques. Les chais ont été équipés d’un système moderne sur tapis roulant afin d’obtenir une réception parfaite de la récolte, d’un érafloir qui conserve l’intégralité des raisins, des cuves en acier émaillé avec thermorégulation et d’un système de concentration par évaporation sous vide.

Il faut 6 à 7 ans de conservation en bouteilles, pour que ce vin réunit toutes les qualités afin de pouvoir. s’exprimer pleinement. Il se présente généralement avec une belle robe rouge sombre, nez intense fruits rouges. En bouche sa structure douce, grasse et ronde est marqué par des fruits bien mûrs. Une bonne charpente avec des tanins bien équilibrés et la saveur d’une bonne longueur. Son velouté tendre et gourmand charme le palais avec beaucoup d’ampleur. Un vin généreux.

Autres propriétés des domaines Henri Martin.
----------------------------------------------
Chateau Saint-Pierre - appellation Saint-Julien - 4e cru classé 1855
Chateau Bel Air - appellation Haut-Médoc - cru bourgeois

Classement

Chateau Gloria, classé autrefois cru bourgeois supérieur ne s’est plus présenté à la révision du classement de 2003 et de ce fait est redevenu une AOC. Il à probalement loupé le classement de cru bourgeois exceptionnel. Toute fois, avec ou sans classement, la qualité de ce Saint-Julien, le plus beau fleuron des domaines Henri Martin est ausi légendaire qu’inimitable et dans les bonnes années ils peut largement rivaliser avec les tout grands. Un vin d’un très bon rapport qualité/prix, qui doit, à mon avis, toujours figurer dans toute bonne cave qui se respecte.

Retour Chais-et-Vignes
Retour Chais-et-Vignes




L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Samedi 12 Mars 2005
Adelin Pâques
Lu 1989 fois

Médoc | Libourne | Graves | Bourgogne | Rhône | V.Blancs | Le Cellier | Classements | Régional | Vigne et Vin | Domaines | Presse | Librairie | Archives | Confidences


Infos XML
Reportages et chroniques au sujet du vin, la vigne, les châteaux et domaines. Informations et presse sur l'actualité des régions viticoles, appellations, vendanges, dégustations et classements. Avis et suggestions d'orientation dans la selection des vins.