Château Haut-Bages Libéral

Appellation Pauillac

5e cru classé 1855
Région: Bordeaux
Sous-région: Médoc
Second vin: La Chapelle de Bages
Marques associées:
La fleur Haut-Bages Libéral - Le Pauillac de Haut-Bages Libéral
Propriétaire: Claire Villars Lurton
Vivement Récommandé ♥



Histoire

Lors de la classification de 1855, le château s'appelait tout simplement Haut-Bages, nom qui fait allusion au plateau de Bages, où s'étend une grande partie de son vignoble. Le château sans prétention ou de caractère particulier date de 1850 et était habité par le chef de culture et sa famille. Il doit le changement de son nom au  patronyme du propriétaire lors de la classification de 1855, mais qu'il ajoute aprés l'événement. Le domaine prend alors officiellement le nom de "Haut-Bages Libéral". Il est racheté par la famille Solminihac, devient ensuite la propriété des Averous, qui la cède aux frères Desse, pour ensuite rejoindre les domaines de la famille Cruse en 1960, par le biais de la Société Civile Charreules. Des gros investissements vont alors se réaliser. En 1974, le cuvier est entièrement modernisé suivant les dernières techniques, avec des cuves de fermentation en inox. Les chais sont entièrement restaurés pour l'élevage des vins en barriques. Rassemblement et replantation des vignobles avec un fort poucentage de cabernet sauvignon. En 1982, le domaine est mis en vente par la famille Cruse, qui doit s'en défaire, et acquis en 1983 par Jacques Merlaut. C'est sa fille Bernadette qui prend la direction du domaine, ayant déjà la responsabilité du château Chasse-Spleen depuis 1976 et du château La Gurgue depuis 1979. Mais la fatalité frappe brutalement le destin de cette jeune femme, une figure légendaire dans la viticulture. Bernadette Villars décède accidentellement en 1992 lors d'une excursion en montagne. Ce tragique événement se répercute sur le destin de sa fille Claire Villars. Elle est obligée d'arrêter ses études à Paris, où elle étudiait la chimie et l’archéologie, pour rassurer la continuité des propriétés familiales. Elle change son fusil d'épaule et s'inscrit dans la faculté d’oenologie de Bordeaux. Aussitôt, elle attrape une vraie passion pour le vin. En 1999, le groupe Taillan, de Jacques Merlaut, décide de partager les propriétés viticoles entre les différents membres. Claire Villars, la petite fille de Jacques Merlaut, opte pour le château Haut-Bages Libéral, laissant les rênes du  célèbre château Chasse-Spleen à sa soeur Céline. Parée pour un nouveau défi elle entreprend en 2000 la reconstruction des chais et du cuvier, ainsi que toutes les dipositions pour s'orienter vers une culture raisonnée afin de soustraire au maximum le grand potentiel que ce beau terroir puisse offrir. Le résultat ne s'est pas fait attendre, avec l'energie et le talent de cette jeune mais ambitieuse oenologue et les judicieux conseils de son grand-père, Jacques Merlaut, ce 5e cru classé a retrouvé sa place au top de son appellation. Propriétaire également du château La Gurgue et château Ferrière, on se demande si cette jeune femme n'a pas plutôt du jus de raisins dans les artères et non du sang.
the_everly_brothers____walk_right_back.mp3 The_Everly_Brothers_--_Walk_Right_Back.mp3  (3.17 Mo)


Le vignoble et son terroir.

Le château Haut-Bages Libéral, 5e cru classé 1855, est situé au sud de la commune de Pauillac, la plus riche en grands crus classés du Médoc, à 800 mètres du château Latour. Son vignoble s'étend de part et d’autre de la Route des Châteaux sur 30 hectares, dont une partie domine la Gironde et contigu à celui du château Latour, seulement séparé par une route. L'autre partie se trouve sur le plateau de Bages, hébergé à proximité des vignobles de Pichon-Longueville Baron et Lynch-Bages. Son encépagement est suivant l'usage 70% de cabernet sauvignon et 30% de merlot, dont l'âge moyen des vignes est de 40 ans et une densité de 10.000 pieds/ha. Le vignoble étant implanté sur deux plateaux différents, il possède des sols et sous-sols avec des composants plus riches et différents comme de graves fines, sable, socle argilo-calcaires, argilo-crayeux et graves profondes. Ce qui est un atout pour la richesse et la complexité des vins lors des assemblages. Depuis 2009, l'exploitation du domaine est orientée vers une agriculture biologique et biodynamique. Son terroir est bénéficiaire du microclimat du Médoc, influencé par deux masses d'eaux, l'océan Atlantique et la Garonne, qui agissent comme des régulateurs thermiques naturels. Autre facteur favorable est son drainage naturel, du à la grande porosité de son sol calcaire. Ce qui oblige la vigne de s'enraciner profondément, limitant sa vigueur et ne craignant pas la sécheresse.

Le cuvier - Le chai - Le vin

Le propriété comprend deux cuviers. Le premier est composé de 16 cuves en béton, le second comprend 16 cuves en inox et sont entreposés dans une verrière qui fait également office de réception des vendanges. Toutes ces cuves sont de capacité différentes allant de 47 à 170 hl, dont chaque volume de cuve correspond à la production moyenne d'une parcelle et dotées d'un système de thermorégulation automatique. Cette méthode permet d'appliquer la gestion parcellaire dans les meilleurs conditions et apporte une plus grande aptitude lors de l'assemblage du vin, qui est fait l'année suivante au mois de janvier. Le chai à barriques a une capacité de 800 barriques, équipé d'une ventilation et d'une climatisation automatique. Les vins sont élevés pendant 16 à 18 mois dans des barriques en chêne français au grain fin et peu toastés, avec 40% de bois neuf.
Château Haut-Bages libérale produit un vin qui obtient sa plénitude après 10 ans de vieillissement et peut se garder 30 à 50 ans suivant le millésime. Il est particulièrement élégant pour un Pauillac et séduira surtout par ses arômes très complexes. Lors de la fermentation alcoolique, les températures ne dépassent pas les 25 à 27°. Le but est d'obtenir des vins élégants avec des tanins fins et racés. La fermentation malolactique se fait en barriques. Les vins de presse, rigoureusement sélectionnés, contribuent pour 10 à 15% à l'assemblage.du vin.

Au château, des visites sont organisées tout au long de l'année sur rendez-vous. En espace de deux heures, un adjoint vous fera découvrir le château Haut-Bages Libérale et le château Ferrière sous toutes leurs facettes, ainsi que les méthodes employées à l'élaboration du vin. La visite se termine avec la dégustation de deux vins du château Haut-Bages Libérale et le grand vin du château Ferrière, moyennant une cotisation de 8 € par personne.

Email : infos@hautbagesliberal.com
Voir la géolocalisation ►  château Haut-Bages Libéral

Château Haut-Bages Libéral
Chemin des Balogues
33250 Pauillac
Tél. 33 (0)5 57 88 76 65
 Fax : 33 (0)5 57 88 98 33

Caractéristiques du millésime 2009 - Le producteur vous informe

Ce millésime est le plus précoce de ces 5 dernières années. La pluviométrie d’avril à septembre a été inférieure aux années précédentes, soit 45 % en moins par rapport à 2007. Il en a résulté un rendement par pied plus faible. Septembre et Octobre ont été marquée par des nuits fraîches, ce qui a engendré une phase de maturation régulière  et rapide dans des  conditions  sanitaires  optimales.  Les différents cépages ont atteint des niveaux élevés de polyphénols et ont conservé une belle fraîcheur.  La récolte des merlots a eu lieu du 21 au 29 septembre et des cabernets sauvignon  du 29 septembre au 9 octobre 2009.
 
Commentaires de dégustation
Le millésime 2009 a une couleur rouge violine. Le nez est déjà ouvert avec beaucoup de fruits noirs et rouges; mais également des notes florales. L'attaque est franche. La bouche est puissante et a un bon équilibre entre la fraicheur, le gras et les tanins. La finale est longue et volumineuse. Le vin a du caractère. 2009 a un long potentiel de garde et c’est un grand millésime. 

Notes de dégustation
Robert Parker 92, Neal Martin 90 / 92, Wine Spectator 91/94, Bettane & Desseauve 16,5, René Gabriel 19, Jacques Dupont 17, Revue du Vin de France 16,5 

Fiche technique
Propriétaire Claire VILLARS LURTON
Directeur de production Stefano RUINI
Oenologue conseil Eric Boissenot
Superficie du vignoble 30 hectares
Nature du sol Graves garonnaises gunziennes sur substrat argilo‐calcaire
Encépagement  75 % cabernet sauvignon, 25 % merlot
Age des vignes 35 ans 
Densité 10 000 pieds/ha
Rendement 1kg à 1,2kg/pied
Culture Traditionnelle - Viticulture raisonnée
Vendanges Manuelles
Vinification Traditionnelle en cuve béton et inox  dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
Cuvaison 18 à 24 jours
Assemblage 70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
Elevage En barrique pendant 16 mois. Neuves à 40 %
Production 138 000 bouteilles incluant le second vin
Second vin La Chapelle de Bages, la Fleur de Haut-Bages Libéral, le Pauillac de Haut-Bages Libéral
Conservation 5 à 50 ans


Caractéristiques du millésime 2010 - Le producteur vous informe

L’hiver 2010 a été froid et sec. Le démarrage de la végétation a été tardif. Un printemps chaud a permis un débourrement rapide et homogène ; ainsi que la floraison des cabernets. Cependant, un épisode pluvieux a entraîné de la coulure sur les merlots. La véraison fut longue et régulière grâce à l’alternance de journées chaudes et de nuits fraîches. Les raisins ont été vendangés sous des conditions climatiques idéales et à leur maturité optimale. Les niveaux de maturité atteints à l’approche des vendanges témoignent des conditions climatiques exceptionnelles dont a bénéficié le millésime 2010. celuici se hisse clairement au niveau des grands millésimes de référence (2000, 2005 et 2009). Les vins sont très colorés, puissants et avec un excellent équilibre acide/alcool/tanins. La maturité est exceptionnelle, en particulier en ce qui concerne l’accumulation des tanins, des sucres et de la fraîcheur aromatique. C’est un grand millésime avec une excellente aptitude au vieillissement.

Commentaires de dégustation
2010 est un grand millésime qui se distingue par son style très droit et très structuré.
C'est une harmonie entre la puissance et la finesse, avec un ton de classicisme et des tanins.

Notes de dégustation
René Gabriel 18, Wine Spectator 91/94, Robert Parker 92, James Suckling 92/93, Neal Martin, the Wine Advocate 92, RVF 16/17

Fiche technique
Propriétaire Claire VILLARS LURTON
Directeur de production Stefano RUINI
Oenologue conseil Eric Boissenot
Superficie du vignoble 30 hectares
Nature du sol Graves garonnaises gunziennes sur substrat argilo‐calcaire
Encépagement 75 % cabernet sauvignon, 25 % merlot
Age des vignes 35 ans
Densité 10 000 pieds/ha
Rendement 800 g/pied
Culture Traditionnelle - Viticulture raisonnée
Vendanges Manuelles
Vinification Traditionnelle en cuve béton et inox dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
Cuvaison 18 à 21 jours
Assemblage 72 % cabernet sauvignon, 28 % merlot
Elevage En barrique pendant 16 mois. Neuves à 40 %
Production 110 000 bouteilles incluant le second vin
Second vin La Chapelle de Bages, la Fleur de Haut-Bages Libéral, le Pauillac de Haut-Bages Libéral
Conservation 5 à 50 ans


Caractéristiques du millésime 2011 - Le producteur vous informe

L’hiver et le printemps ont été secs. Dès le départ, les conditions climatiques laissent présager un millésime précoce. Le déficit hydrique s’est accentué un peu plus jusqu'en juillet et les températures élevées de juin ont fait souffrir la vigne Au regard de ces conditions anormalement sèches et chaudes on constate de la coulure sur les merlots après la floraison. Le millésime 2011 a connu des conditionsmétéorologiques peu ordinaires qui ont finalement bien profité aux cabernets sauvignon. Les raisins présentaient une très belle concentration phénolique et des tanins très élégants. Le défi de ce millésime réside dans un tri très sévère de la vendange. On constate toutefois une baisse du rendement (-20%) due aux intempéries, ainsi que des baies assez petites avec une pellicule épaisse.

Commentaires de dégustation
Le vin obtenu présente à la fois de la puissance et une très belle élégance. Les tanins sont mûrs et soyeux en bouche. Un très bel équilibre qui nous permet de classer cette année parmi nos millésimes classiques.

Notes de dégustation
René Gabriel 18, Vinum 17, Jancis Robinson 16,5, Wine Spectator 89/92.

Fiche technique
Propriétaire Claire VILLARS LURTON
Directeur de production Thomas Bontemps
Oenologue conseil Eric Boissenot
Superficie du vignoble 30 hectares
Nature du sol Graves garonnaises gunziennes sur substrat argilo‐calcaire
Encépagement 75 % cabernet sauvignon, 25 % merlot
Age des vignes 35 ans
Densité 10 000 pieds/ha
Rendement 650 g/pied
Culture Traditionnelle - Viticulture raisonnée
Vendanges Manuelles
Vinification Traditionnelle en cuve béton et inox dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
Cuvaison 18 à 24 jours
Assemblage 72 % cabernet sauvignon, 28 % merlot
Elevage En barrique pendant 16 mois. Neuves à 40 %
Production
Second vin La Chapelle de Bages, la Fleur de Haut-Bages Libéral, le Pauillac de Haut-Bages Libéral
Conservation 5 à 35 ans

Caractéristiques du millésime 2012 - Le producteur vous informe

En 2012 après un printemps et un début d’été particulièrement difficile, les conditions météorologiques sont devenues très favorables à partir de mi‐juillet. En effet, l’hiver a été très froid et sec, avec un déficit de pluviométrie important. Le printemps s’est avéré très humide avec une forte pression de mildiou. La prophylaxie et l’équilibre des vignes ont joué un rôle important dans le contrôle des maladies fongiques. Les pluies se sont arrêtées vers la mi‐juillet et pendant plus de 2 mois, ce qui est extrêmement rare. 
A partir de cette date, les températures plus favorables ont permis de rattraper les retards mais les températures élevées du mois d’août et surtout le manque d’eau  ont  localement  ralenti  la  véraison  des  jeunes  vignes  qui  n'ont pas un système racinaire suffisamment développé. Finalement, les précipitations de fin septembre ont favorisé l’évolution des pellicules et accéléré la maturation. Nous avons commencé les vendanges le 1er octobre pour finir le 10 octobre 2012. 
La répartition de la vendange sur le pied (petits rendements) et le bon état du vignoble, ajouté à un travail très précis du tri, ont été capital cette année pour optimaliser la qualité de ce millésime difficile. Les merlots montrent rapidement une chaire remarquable que l’on avait oubliée. Quand aux cabernets sauvignon, ils ne nous ont pas déçu, toujours fidèles dans notre terre médocaine. Ils sont doux et riches d’élégance. Ce seront des vins puissants, tendres et digestes. 2012 est un très bon millésime et de nombreuses réussites nous attendent.  

Commentaires de dégustation
Le nez est assez complexe avec des notes de cassis, fumées et une pointe de Cèdre. Le fruit  se révèle également en bouche avec un complément un peu épicé et montre une admirable rondeur. Le vin est expressif, voluptueux, avec des tanins fins, de la fraicheur et une belle persistance aromatique. Ce millésime 2012 est un joli classique de château Haut-Bages Libéral.
 
Notes de dégustations
Gilbert & Gaillard 91,  Vinum Extra 17,25, Wine Spectator 88/91,  Decanter 16,75.

Fiche technique
Propriétaire Claire VILLARS LURTON
Directeur de production Thomas Bontemps
Oenologue conseil Eric Boissenot
Superficie du vignoble 30 hectares
Nature du sol Graves garonnaises gunziennes sur substrat argilo‐calcaire
Encépagement 75 % cabernet sauvignon, 25 % merlot
Age des vignes 35 ans
Densité 10 000 pieds/ha
Rendement 650 g/pied
Culture Traditionnelle - Viticulture raisonnée
Vendanges Manuelles
Vinification Traditionnelle en cuve béton et inox dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
Cuvaison 18 à 24 jours
Assemblage 72 % cabernet sauvignon, 28 % merlot
Elevage En barrique pendant 16 mois. Neuves à 40 %
Production
Second vin La Chapelle de Bages, la Fleur de Haut-Bages Libéral, le Pauillac de Haut-Bages Libéral
Conservation 5 à 35 ans

Haut-Bages Libéral récepion vendange verrière
  • Haut-Bages Libéral récepion vendange verrière
  • Haut-Bages Libéral domaine 1
  • Haut-Bages Libéral chai barriques 1
  • Haut-Bages Libéral Claire-Villars-Lurton
  • Ht-Bages Libéral Barr entrée
Cliquez sur les photos pour les ouvrir. Puis cliquez une 2è fois dans la grande fenêtre pour les positionner à leurs réelles grandeurs.

     Suivez nous sur ►Google+

Retour Chais-et-vignes
Retour Chais-et-vignes




L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. 

Samedi 18 Mai 2013
Adelin Pâques
Lu 9559 fois

Médoc | Libourne | Graves | Bourgogne | Rhône | V.Blancs | Le Cellier | Classements | Régional | Vigne et Vin | Domaines | Presse | Librairie | Archives | Confidences


Infos XML
Reportages et chroniques au sujet du vin, la vigne, les châteaux et domaines. Informations et presse sur l'actualité des régions viticoles, appellations, vendanges, dégustations et classements. Avis et suggestions d'orientation dans la selection des vins.